Les Confessions du monstre

Je travaillais, beaucoup. Je compulsais les chiffres de l’avenir devant un ordinateur cubique et ronronnant, dans un bureau de vingt personnes à ma semblance, et par les fenêtres immenses nous aurions pu voir des tours. Je ne regardais pas par la fenêtre. Le soir, lorsque j’arpentais les parvis dans la même direction que tous les autres, je levais parfois la tête et je trouvais cela beau. La beauté des quartiers d’affaires. J’étais très aimable. On m’appréciait, beaucoup. Nous partions parfois en week-end à plusieurs, nous n’étions jamais fatigués. Et nous trouvions qu’il était important que les minorités soient reconnues. Les minorités, c’est à peu près tout, sauf les pauvres, qui sont la majorité. Mais nous ne les connaissions pas. Comme tous, j’étais contre le racisme, contre l’homophobie, pour l’extension du réseau TGV. Je ne voulais de mal à personne. Quand j’avais vingt ans, personne n’aurait dit de moi que j’étais un monstre, et pourtant j’étais monstrueux.
  • 224 pages - 138 x 212 cm
  • Broché
  • EAN : 9782081286078
  • ISBN : 9782081286078

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer