Couverture bientôt disponible

La Psychanalyse à l'épreuve du sida

Traiter du sida dans une perspective psychanalytique n'est pas une tentative de dire la mort pour la réduire au silence mais, au contraire, de réaffirmer la vie dans un parcours dont la brièveté, devenue soudain trop aveuglante, tend à occulter la mesure demeurée identique du temps. Non que la question de la mort, celle de l'autre comme la sienne propre, soit absente du travail thérapeutique mené avec un sujet sidéen : au contraire, elle finit ou commence toujours par s'y poser. Pour autant, on ne saurait réduire les répercussions psychologiques du sida à une angoisse de mort qu'il faudrait simplement faire taire, ni assimiler la prise en charge psychothérapeutique de personnes contaminées à une sorte d'accompagnement qui relèverait davantage de soins palliatifs. Comme le montre ici François Pommier à travers l'exposé de quelques cas cliniques, certains patients séropositifs ou sidéens entreprennent ainsi un véritable travail analytique, dont l'originalité et l'intérêt essentiels résident sans doute, pour les patients, dans le processus de redécouverte qui vient progressivement transcender le parcours annoncé et, pour l'analyste, dans cette obligation qu'engendre la maladie de revoir, à certains moments, les schémas traditionnels. Et si le sida vient alors mettre à l'épreuve la technique psychanalytique, c'est moins parce qu'il signe la proximité d'une mort placée en dépôt, parfois presque en retrait, que parce qu'il n'est lié à aucune structure psychopathologique particulière et introduit d'emblée une extraordinaire confusion des genres, mêlant le somatique et le psychologique, l'intime et l'exposé, le fantasme et la réalité.
  • 160 pages - 135 x 220 cm
  • Broché
  • EAN : 9782700721904
  • ISBN : 9782700721904

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer