Les expositions en cours

13/04/2017

Retrouvez les expositions qui accompagnent la publication de nos beaux-livres...

Ouverture du  Musée Méliès, "La magie du cinéma", à la Cinémathèque française jusqu'au 31 décembre 2025, à Paris
Le musée de la Cinémathèque fait peau neuve à compter de l'été 2020. Il revient le 13 janvier 2021 dans une nouvelle configuration : le Musée Méliès. En cheminant avec George Méliès, le musée permettra de remonter aux origines du cinéma et d’embarquer pour un voyage féérique où magie, merveilleux et science-fiction se mêlent. Des premiers films truqués jusqu’aux effets spéciaux les plus récents, c’est une traversée de l’histoire du cinéma qui sera proposée.
En savoir plus.

Si Méliès est une figure tutélaire dans la mémoire collective, c’est parce qu’il a participé aux découvertes majeures sur le cinéma. Son esthétique baroque et atypique, joyeuse et métaphysique fait de Méliès un héritier et créateur, un artisan surdoué. Ce catalogue présente l’esprit magique qui a marqué durablement et marque encore l’art cinématographique d’aujourd’hui. Un ouvrage de fond et de référence avec 400 illustrations issues de la précieuse collection de la Cinémathèque françaises en lien avec le CNC.
En savoir plus sur l’ouvrage.

Exposition CinéMode par Jean Paul Gaultier à la Cinémathèque de Paris, du 6 octobre 2021 au 16 janvier 2022.
Un voyage à travers les genres et les styles, une histoire croisée du cinéma et de la mode, où grands couturiers et stars de cinéma se côtoient le temps d'un somptueux défilé.
En savoir plus sur l’exposition.
Des actrices traditionnellement idéalisées au cinéma comme la « femme fatale » ou de Marlene Dietrich, Greta Garbo et Katherine Hepburn, premières adeptes de la garde-robe masculine ; de Marlon Brando et James Dean, qui ont été érotisés de manière inédite dans les années 50, Jean Paul Gaultier a tiré nombre d’inspirations, allant jusqu'à revisiter un personnage comme James Bond, dans sa collection masculine « James Blondes ».
En savoir plus sur l’ouvrage.

Jean-Charles de Castelbajac a carte blanche au Centre Pompidou, LE PEUPLE DE DEMAIN, jusqu'au 9 mai 2022, à Paris.
Le Centre Pompidou invite l’artiste Jean-Charles de Castelbajac à concevoir une exposition-atelier pour permettre aux enfants de découvrir et expérimenter son univers artistique poétique et chromatique.
En savoir plus sur l’exposition.

L’occasion de découvrir Dessins tout-terrain,  un ouvrage qui  rassemble pour la première fois l'ensemble des dessins de Jean-Charles de Castelbajac, pour une grande partie inédits, des années 1970 à aujourd'hui. Le lecteur traverse la vie de Jean-Charles de Castelbajac par sa pratique quotidienne du dessin. Ce  dernier nous dévoile également ses grandes sources d'inspiration (héraldique, surréalisme, Fernand Léger, enluminures du moyen Age...).
En savoir plus sur le livre

Exposition Baudelaire, la modernité mélancolique du 3 novembre 2021 au 13 février 2022, à la BnF - François-Mitterrand, Galerie 1, à Paris.
Tout  en  embrassant  les  divers  aspects  de  l’œuvre  de  Baudelaire,  c’est   à   son   univers   poétique   que   cette   exposition   est   avant   tout   consacrée.
En savoir plus sur l’exposition

Il n’existe plus d’ouvrages, qui embrassent la critique d’art de Baudelaire (1821-1867), précisant la place qu’il occupa dans le monde de l’art. Or, le champ que couvrent ses écrits sur la peinture, la statuaire et la photographie coïncide avec la naissance de notre modernité. À l’occasion des 200 ans de la naissance de l’artiste, Stéphane Guégan, le spécialiste de cette période, raconte dans ce livre rare comment Baudelaire enjoint les artistes à faire entrer dans l’art l’univers physique et mental où ils baignent.
En savoir plus sur l’ouvrage.

Exposition « MIRKINE par Mirkine : photographes de Cinéma » jusqu’au 15 mai 2022, au Musée Masséna, à Nice.

Une exposition qui célèbre les belles années du cinéma au Musée Masséna offrira plus de 250 tirages, une reconstitution du Studio Mirkine du 88, rue de France, des œuvres originales et des archives inédites que le public découvrira dans une fresque esthétique et historique qui débute en 1933 et qui immortalise un demi-siècle du cinéma français.
En savoir plus sur l’exposition
Fruit d’un travail inédit, l’ouvrage Mirkine par Mirkine accompagnant l’exposition rassemble un fonds unique de photographies de plateaux et de portraits de stars saisies au naturel des années 1930 à la fin des années 1980, en même temps qu’un matériau plus intime constitué de photographies et d’archives personnelles narrant la vie d’exception de Léo Mirkine, russe blanc ayant émigré en France à l’âge de 9 ans et résistant au sein du mouvement Combat.
En savoir plus sur l’ouvrage.

Exposition « Christian Bérard - au théâtre de la vie » du 5 février au 22 mai 2022, à Evian puis à Monaco du 8 juillet au 16 octobre 2022.

L’exposition Christian Bérard - au théâtre de la vie présentera les multiples facettes de cet artiste polyvalent, figure majeure du mouvement néo-romantique, à la fois peintre, décorateur de théâtre, de danse et d’intérieur, dessinateur de mode et illustrateur.
En savoir plus sur l’exposition

Premier ouvrage consacré à ce groupe d’artistes cosmopolites réunis à Paris dans les années 1920 qui s’opposa à l’abstraction et préconisa une nouvelle forme de peinture figurative. La figure majeure de ce groupe est Christian Bérard, artiste français, à la fois peintre, décorateur de théâtre et illustrateur de mode, il travailla notamment pour Coco Chanel, Elsa Schiaparelli.
En savoir plus sur l’ouvrage.

Exposition « Métamorphoses : Wang Keping », à la galerie Nathalie Obadia, du 15 janvier au 12 mars 2022 à Paris 8e .

Wang Keping est un artiste considéré aujourd’hui comme historique, membre-fondateur du premier mouvement d’avant-garde chinois, The Stars Art Group en 1979. Arrivé en France en 1984, lui qui fit ses débuts à Pékin comme scénariste et écrivain, se consacra exclusivement à la sculpture et fut bientôt surnommé le « maître du bois » en raison de sa prédilection pour ce medium, recevant l’influence de Brancusi et Zadkine et s’inscrivant dans la lignée des grands artistes chinois installés en France, Zao Wou-Ki et Gao Xingjang. Cet ouvrage souhaite mettre en lumière le travail de la maturité de l’artiste, qui ces dernières années a orienté sa démarche vers la création de sculptures monumentales, qu’elles soient d’essence de bois ou de bronze.

Bibliographie

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer