Les expositions en cours

13/04/2017

Retrouvez les expositions qui accompagnent la publication de nos beaux-livres...

Exposition « De Calder à Koons, bijoux d’artistes. La collection idéale de Diane Venet », du 7 mars au 8 juillet 2018 au Musée des Arts décoratifs, à Paris.
De Alexander Calder à Jeff Koons, en passant par Max Ernst, Pablo Picasso, Niki de Saint Phalle, César, Takis, ou encore Louise Bourgeois, nombreux sont les artistes modernes et contemporains à s’être intéressés de près au bijou. Diane Venet, collectionneuse de bijoux d’artistes depuis plus de 30 ans, nous fait partager sa passion pour ces œuvres miniatures qui souvent accompagnent le langage plastique de l’artiste. Ainsi, 230 bijoux du 20e siècle s’offrent à la vue de tous les passionnés de pierres et de bijoux dans cette très belle exposition.
En savoir plus sur l’exposition.
Le catalogue officiel de l’exposition accompagne l’événement avec une préface du directeur du musée des Arts décoratifs et une introduction de Diane Venet.
En savoir plus sur l’ouvrage.

Exposition Eugène Delacroix (1798-1863), du 29 Mars 2018 au 23 Juillet 2018, au musée du Louvre, à Paris.
Inédit à Paris, cet événement retrace l’ensemble de la carrière artistique d’Eugène Delacroix et rassemble plus de 180 œuvres, des grands chefs-d’œuvre aux dernières compositions religieuses ou paysagées, peu connues et mystérieuses.
En savoir plus sur l’exposition.
Pour prolonger la découverte de son art pictural, les Éditions Flammarion publient une monographie complète sur la vie et l’œuvre de l'artiste.
En savoir plus sur l'ouvrage.

Exposition Enfers et fantômes d’Asie du 10 avril au 15 juillet 2018 au Musée du quai Branly – Jacques Chirac, à Paris.
Plongée dans le monde des esprits, de l’épouvante et des créatures fantastiques, cette expositions’empare des histoires de fantômes en Asie. À travers l’art religieux, le théâtre, le cinéma, la création contemporaine ou le manga, un parcours aux frontières du réel.
En savoir plus sur l’exposition.
Le catalogue de l’exposition a fait appel aux plus grands spécialistes et réalisateurs pour éclairer le lecteur sur ces esprits errants de la forêt, ces femmes-chats vengeresses, ces revenants des enfers affamés, ces vampires et autres créatures…
En savoir plus sur l’ouvrage.

Exposition Willy Ronis par Willy Ronis du 27 avril au 29 septembre 2018 au Pavillon Carré de Baudouin, à Paris.
La Médiathèque de l’architecture et du patrimoine présente dans le pavillon Carré de Baudouin une exposition consacrée au photographe Willy Ronis (1910-2009). Cette rétrospective est composée de 200 photographies, prises entre 1926 et 2002, tirées de ses albums restés jusque-là inédits.
En savoir plus sur l’exposition.
Cette exposition sera accompagnée de la publication chez Flammarion d’un livre consacré au Paris de Willy Ronis (coll. Photo Pocket) dont il suit avec tendresse et attentions les mutations, de l’après-guerre jusqu’aux années 1980. Après le Paris d'Izis, de Brassaï et de Doisneau, parcourez la Ville Lumière de ses monuments les plus célèbres à ses rues les plus cachées — et au plus près de ses habitants. Au fil d'une centaine de photographies dont ses plus emblématiques comme Les Amoureux de la Bastille ou La Péniche aux enfants, Ronis dévoile un Paris dont il suit avec tendresse et attention les mutations, de l'après-guerre jusqu'aux années 1980. L'occasion de (re)découvrir le travail d'un grand photographe à travers son sujet préféré.
En savoir plus sur l’ouvrage.

Expositions Gérard Garouste, à Paris

Trois rendez-vous autour de Gérard Darouste attendent les passionnés d’art de mars à juillet 2018.

Du 15 mars au 12 mai, la galerie Templon présentera Zeugma, une exposition personnelle de Gérard Garouste réunissant une nouvelle série d’œuvres rassemblées sous le thème du Zeugma – « Le pont », « le lien » en grec. L’artiste y développe l’idée du passage et de la transmission, d’un point de vue philosophique, iconographique et sémantique.
En savoir plus sur l’exposition.
À la demande du musée de la Chasse et de la Nature, Gérard Garouste s’est intéressé au mythe de Diane et Actéon, l’un des plus beaux qu’ait relatés le poète latin Ovide (43 av. J.C. – 17 ap. J.C.) dans ses Métamorphoses. À admirer du 13 mars au 1er  Juillet.
En savoir plus sur l’exposition.
Pour aller plus loin l’ouvrage En chemin dévoile plus de cent pages extraites des différents carnets de Garouste ainsi que soixante peintures emblématiques des années 1980 à nos jours et donne à voir aussi ses principales sculptures. Marc-Alain Ouaknin dans son texte intitulé « Peintures et Midrash » détricote les tableaux du peintre en s’appuyant également sur la lecture des carnets. Hortense Lyon nous offre un abécédaire imaginaire, véritable petit lexique à l’usage des amateurs passionnés.
En savoir plus sur l’ouvrage.

Exposition Le Pinceau ivre, du 11 avril au 30 septembre 2018, à l'Institut du monde arabe, Paris.
L'institut du monde arabe donne carte blanche à Lassaâd Metoui à l'occasion de l'exposition Le Pinceau ivre. Formé très jeune à la calligraphie, Lassaâd Metoui est devenu dans cette discipline un artiste majeur, tout en faisant évoluer sa pratique vers une plasticité contemporaine, s'inspirant autant de l'art oriental que des grandes figures de l'art occidental. Ses oeuvres sont présentes dans de nombreuses collections privées et publiques, tels que le musée Guimet à Paris, le Centre Pompidon ou encore le British Museum.  
En savoir plus sur l'exposition.
Le catalogue Le pinceau ivre accompagne l'exposition et rassemble 150 reproductions, œuvres sur papier, acryliques et huiles  sur toile et carnets de croquis choisis par l'artiste.
En savoir plus sur l'ouvrage.

Exposition Gilles Caron, Paris 1968, du 4 mai au 28 juillet 2018, à l’Hôtel de Ville de Paris.
À l’occasion du 50e anniversaire des évènements de Mai 68, la Ville de Paris et la Fondation Gilles Caron présentent la première grande exposition du photographe Gilles Caron à Paris. Une exposition qui se parcourt en 7 temps forts (Les coulisses des sixties, De Gaulle : dernières icônes, La marmite Nanterre, La manif, un théâtre photographique, Formes de l’insurrection, Paris s’éveille et Le Monde En Causes) et qui offre au visiteur une immersion dans le temps à travers la présentation d’environ 300 photographies, incluant des clichés d’époque et des épreuves modernes d’après les négatifs originaux conservés dans les archives en grande partie inédites de la fondation Gilles Caron.
En savoir plus sur l'exposition.
Le catalogue d'exposition, est aussi le premier livre d'une série de quatre tomes: 1968. 1967, 1966 et 1969.
En savoir plus sur l'ouvrage.

Bibliographie

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer