Les expositions en cours

13/04/2017

Retrouvez les expositions qui accompagnent la publication de nos beaux-livres...

Exposition Chaumet en Majesté, jusqu’au au 28 août 2019, au Grimaldi Forum, Monaco
La maison Chaumet présentera au Grimaldi Forum de Monaco l'exposition Chaumet en Majesté : Joyaux de souveraines depuis 1780, consacrée à l’art du diadème. Rassemblant quelque 250 créations joaillières, œuvres d’art et pièces historiques d’exception, le parcours de l’exposition invite à la redécouverte de l’histoire d’un bijou culte, le diadème, symbole de souveraineté devenu celui de la féminité rayonnante.
En savoir plus sur l’exposition.
L’ouvrage qui accompagne cette exposition mémorable revient sur l’histoire du bijou et sur les femmes qui ont fait un accessoire culte. Les textes sont signés par les deux commissaires Christophe Vachaudez et Stéphane Bern, et par les spécialistes de la Maison. L’ouvrage se présente comme un livre élégant et précieux, une véritable référence pour les initiés comme pour les amateurs de bijoux. En savoir plus sur l’ouvrage.

Ouverture du Musée Louis de Funès le 31 juillet, à Saint-Raphaël
Le 31 juillet 2019, s'ouvre le musée Louis de Funès à Saint-Raphaël, né de la collection constituée par la famille de l'acteur. Les visiteurs pourront y découvrir plus de 350 documents : photos personnelles ou de tournages, dessins, correspondance, extraits de films (dont certains inédits)... mais aussi le César d'honneur de Louis de Funès.
En savoir plus sur le musée.
À l'image de ce lieu populaire, vivant et astucieux, l'ouvrage, catalogue de l’exposition, retrace la vie et la carrière de Louis De Funès, au travers de 250 pièces... Des photos bien sûr, des correspondances (notamment avec G. Oury et J. Anouilh), des extraits de ses carnets de notes, des images de presse, des affiches françaises et étrangères, des extraits de ses films et d'interviews issus des archives de l’INA. Avec des textes inédits de 2 de ses plus grands fans, Nicolas Mathieu, prix Goncourt 2018, et Vincent Dedienne.
En savoir plus sur l’ouvrage en librairie le 21 août.

Exposition Helena Rubinstein au Musée d'art et d'histoire du Judaïsme, jusqu'au 25 août 2019, Paris.
Créatrice d'un empire cosmétique auquel elle a donné son nom, Helena Rubinstein (1872-1965) a réinventé la beauté en l'adaptant à la modernité, devenant ainsi l'une des plus brillantes entrepreneuses de son siècle. Pour la première fois en France, le mahJ consacre une exposition à cette pionnière de la beauté. Plus de trois cents documents, objets, vêtements, photos, gravures, ouvrages, peintures, sculptures, tapisseries provenant de sa célèbre collection personnelle – retracent son parcours.
En savoir plus sur l’exposition.
Un livre éponyme accompagne cette exposition. Il est conçu comme une véritable biographie de cette figure d'entrepreneuse et de collectionneuse, avec plus de 200 illustrations, photos d'archive et œuvres d'art.
En savoir plus sur l'ouvrage.

Exposition « Préhistoire, une énigme moderne », jusqu'au 16 septembre 2019, au Centre Pompidou, à Paris.
Du Mammouth de la Madeleine à Dove Allouche en passant par Louise Bourgeois, cette exposition originale met en lumière le lien qui unit la préhistoire à l’art moderne et contemporain.
En savoir plus sur l’exposition.
Si loin, si près. pour en finir avec la préhistoire est cet ouvrage retraçant une conversation entre les représentants de deux générations de chercheurs sur la Préhistoire. Elle nous éclaire sur leurs parcours et sur les enjeux de la discipline pour la connaissance de l'histoire de l'humanité et la compréhension de nos origines. Des photographies d'objets et des récits personnels apportent une dimension intimiste nous permettant d'appréhender cette période aussi de manière plastique.

Exposition « Berthe Morisot (1841-1895) » du 18 juin au 22 septembre 2019, au Musée d’Orsay, à Paris.
Berthe Morisot est considérée comme une des artistes majeures de l’impressionnisme. L’exposition et le catalogue retracent le parcours exceptionnel d’une peintre, qui, à rebours des usages de son temps et de son milieu, est devenue une figure essentielle des avant-gardes parisiennes, de la fin des années 1860 jusqu’à sa mort en 1895. Peindre d’après modèle lui permet en effet d’explorer plusieurs thématiques de la vie moderne, telles que l’intimité de la vie bourgeoise de l’époque, le goût de la villégiature et des jardins, l’importance de la mode, le travail domestique féminin, tout en jouant sur les notions d'achevé/inachevé.
En savoir plus sur l’exposition et son catalogue.

Exposition « Photo|Brut - Collection Bruno Decharme & compagnie » du 1er juillet au 22 septembre, à Arles.
présente plus de 500 œuvres provenant de la collection de Bruno Decharme, ainsi qu’une sélection d’autres collections institutionnelles et privées choisies pour leur complémentarité. À travers quatre grands thèmes – « Affaires privées », « Reformater le monde », « Performer ou un autre je », « Conjurer le réel » – l’exposition va tenter de cerner et présenter au public ce champ de l’art peu étudié alors qu’il existe un corpus riche et passionnant.
En savoir plus sur l’exposition.
Si l’art brut connaît une fortune auprès du public et des collectionneurs depuis de nombreuses années, la photo est un domaine encore méconnu. Peut-on considérer la "photographie brute" comme une catégorie de l’art brut ? Assurément, selon ce que révèle l’ouvrage de Bruno Decharme Photo|Brut rassemblant plus de 300 œuvres photographiques, dont la grande majorité sont inédites à ce jour. Un ouvrage ayant vocation à devenir un ouvrage de référence. En savoir plus sur l'ouvrage.

Exposition « Uniques – Cahiers écrites dessinés inimprimés», du 20 octobre 2018 au 28 octobre 2019 à la Fondation Martin Bodmer, à Genève.
Dès l’automne une exposition est consacrée aux cahiers et carnets d’écrivains, de philosophes, de scientifiques qui n’ont jamais été imprimés, mais qui sont suffisamment travaillés, écrits, voire composés, pour constituer plus que des brouillons, des carnets d’étude ou de croquis : des livres à exemplaires uniques. Manuscrits de Stefan Zweig, Schopenhauer, Proust, Goethe, un carnet de tranchée, un livre de cuisine d’Auschwitz, un manuscrit aztèque,…
En savoir plus sur l’exposition.
Un très bel ouvrage, richement illustré des plus belles pages de chacun des cahiers, accompagne l’exposition.
En savoir plus sur l’ouvrage.

Exposition photographique « Robert Doisneau au Gouffre de Padirac », jusqu'au 3 novembre, à Padirac.
Cette exposition met en lumière les photos de Robert Doisneau et préserver la naturalité du site ; elle réunit une cinquantaine de clichés et s'articule autour de deux thématiques : la visite du Gouffre de Padirac et la région de la Vallée de la Dordogne, à l'été 1954.
En savoir plus sur l’exposition.
Quand, en 1954, Robert Doisneau découvre le gouffre de Padirac lors de vacances familiales. Il photographie la présence humaine dans ce site géologique d'exception, les touristes, les guides, les équipes du restaurant qui se trouvait alors à mi-chemin de la descente... En quelques photographies, il saisit le début du tourisme, l'époque révolue d'un folklore local.
Thomas B. Reverdy, s’inspirant à la fois du gouffre et des strates du temps, et de la nostalgie qui se dégage des photos de Doisneau, livre un texte personnel sur sa famille, la mémoire et les traces que laissent les hommes derrière eux… En savoir plus sur l’ouvrage.

Exposition Bacon en toutes lettres, du 11 septembre au 2019 au 20 janvier 2020, au centre Pompidou, Paris.
« Bacon. En toutes lettres » réunit des peintures de 1971 - année de la rétrospective que lui consacrent les galeries nationales du Grand Palais - à ses dernières œuvres en 1992. Six salles, ponctuant le parcours du visiteur, placent la littérature au cœur de l’exposition. Cette dernière s’attache aux œuvres réalisées par Bacon durant les deux dernières décennies de son œuvre. Elle comporte soixante tableaux issus des plus importantes collections privées et publiques.
En savoir plus sur l’exposition.
De 1962 à 1986, le célèbre critique d’art David Sylvester s’entretien avec Francis Bacon. De ces rencontres, David Sylvester livre, sous la forme de neuf dialogues, un témoignage unique sur l’artiste. On y découvre le souci obsessionnel de Bacon pour la forme humaine en peinture, son admiration pour Picasso et Velázquez, sa passion pour la poésie de Yeats et Eliot, son étonnante interprétation d’un pastel de Degas, mais aussi son indifférence pour Matisse.
En savoir plus sur l’ouvrage.

Bibliographie

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer