Couverture bientôt disponible

Corneille

Un nom célèbre, un auteur ignoré, une œuvre inconnue : Corneille est le continent perdu de notre littérature. On lui associe, au mieux, une demi-douzaine de pièces alors qu’il en a écrit trente-deux. On connaît Le Cid, Horace, Cinna, Rodogune, mais on a oublié Héraclius, Attila, Suréna… La chronologie elle-même a été comme écrasée par la rétrospective historique : lorsque Molière et Racine commencent de porter leurs œuvres sur la scène, vers 1660, Corneille a déjà près de soixante mille vers à son actif, dont plus de quarante mille pour le théâtre. L’auteur n’est pas mieux connu : l’officier de justice, père de sept enfants, semble s’être appliqué à ne laisser que ses vers comme vestige de son passage. Qui sait qu’il habita sa maison natale jusqu’à l’âge de cinquante-six ans, qu’il fut avocat du roi, que ses pièces ont triomphé à Paris ? Qui sait encore qu’il fut nommé procureur des états de Normandie par Mazarin en 1650, pendant la Fronde, et qu’il perdit cette charge dès l’année suivante ? Dans son enquête, André Le Gall fait apparaître le portrait vivant d’un « poète de théâtre » dont l’œuvre, fondatrice en son temps, garde toute son actualité. Grandeur de courage et nostalgie du héros : c’est la part de Corneille dans le chœur des poètes. Mais ce n’est pas la seule : Corneille est aussi l’auteur des Stances à Marquise Thérèse du Parc, le poète ébloui et désinvolte de la femme.
  • 612 pages - 152 x 240 mm
  • Broché
  • EAN : 9782080690234
  • ISBN : 9782080690234

Du même auteur

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer