Couverture bientôt disponible

Une algérienne debout

Condamnée à mort par le FIS, Khalida Messaoudi continue pourtant à vivre et à militer à Alger dans la clandestinité, avec un courage exceptionnel. Les intégristes ne lui pardonnent pas d’avoir soutenu – haut et fort – l’interruption du processus électoral qui, en 1991, aurait dû les amener au pouvoir. Khalida Messaoudi a l’âge de l’Algérie. Fille de Voltaire et d’Averroès, professeur de maths maniant brillamment l’arabe classique et dialectal, le kabyle et le français, elle a vécu l’arabisation forcée de l’enseignement. Fille de marabout, musulmane laïque et républicaine, elle a vu s’installer d’abord un islam officiel, puis un islam politique, qu’elle récuse. Leader féministe, elle mène la lutte pour l’égalité des sexes et la citoyenneté, elle est le fer de lance du combat contre le Code de la famille qui, au nom d’Allah, asservit les Algériennes. Adversaire de toute négociation avec le FIS, elle se bat pour l’instauration à terme d’une démocratie dans son pays. Elle a travaillé pour Mohamed Boudiaf, assassiné parce qu’il voulait en finir avec la dictature militaire et couper les racines de l’intégrisme grâce à de profondes réformes. Actrice d’une génération capitale pour l’avenir de son pays, dialecticienne de talent, Khalida Messaoudi fait le récit de sa vie et de ses engagements. Elle apporte ainsi un témoignage passionnant sur l’histoire de l’Algérie indépendante et démontre qu’il n’y a qu’une réponse à opposer aux islamistes : la résistance.
  • Hors collection - Documents, témoignages et essais d’actualité
  • Paru le 05/04/1995
  • 216 pages - 135 x 220 mm
  • Broché
  • EAN : 9782080671547
  • ISBN : 9782080671547

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer