Comment vous racontez la partie

Comment vous racontez la partie

Une femme part présenter son roman, Le Pays des lassitudes, à Vilan en Volène, invitée par le bibliothécaire à un « Samedi littéraire » dans L’Espace Polyvalent de la ville. Elle doit être interviewée par une journaliste et lire plusieurs passages de son livre. À son arrivée, elle n’a qu’une envie : fuir ce trou. Elle qui n’accepte jamais une invitation, elle qui préfère songer à son dîner privé du lendemain et redoute que sa dernière robe ne soit trop courte pour l’occasion n’a en réalité aucune intention de parler d’elle-même. Mais la journaliste a décidé de ne pas la lâcher avec ses questions brillantes et irritantes, tandis que le bibliothécaire paraît désarmant de gentillesse. Sur scène la tension dramatique monte, car la romancière cherche à se dérober ; mais la lecture des extraits secoue, intrigue, et derrière la fausse légèreté de ses réponses ressort un impératif, écrire pour combler « l’insuffisance du réel ». La frivolité première devient une gaieté féroce, puis cède à la mélancolie. La phrase de l’écrivain américain Michael Herr décrivant Las Vegas : « Ce n’est pas tant que vous ayez gagné ou perdu, mais comment vous racontez la partie. » jette un magnifique éclairage sur ce texte littéraire pour le théâtre et la lecture.
  • 120 pages - 134 x 210 mm
  • Broché
  • EAN : 9782081258822
  • ISBN : 9782081258822

Du même auteur

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer