Nouveauté No Bra

No Bra

Ce que ma poitrine dit de moi

« Il paraît qu’elle en dit long sur moi, ma poitrine. Il paraît qu’il vaut mieux en avoir une grosse, pour plaire aux garçons. Il paraît qu’on s’en fiche, qu’elle plaise ou non aux femmes. Il paraît qu’elle doit être grosse, mais pas trop, sinon c’est vulgaire. Il paraît que si on m’insulte, c’est ma faute parce qu’on la voyait trop. »
Pour des questions de confort, de plus en plus de femmes deviennent adeptes du No Bra. Pour Gala Avanzi, s’émanciper de son soutien-gorge est aussi un acte militant. C’est une arme pour dénoncer le sexisme ordinaire, la culture du viol et les injonctions à la beauté, souvent contradictoires, subies par les femmes, mais aussi l’hypersexualisation de la poitrine, trop petite, trop grosse, trop décolletée, trop rembourrée, trop découverte, trop cachée, etc.
Et si pratiquer le No Bra permettait de se libérer du contrôle exercé sur le corps des femmes ? De défier ses complexes et de se réapproprier son corps en combattant l’idée reçue que des seins parfaits, ronds et rebondis existent ? Et si c’était bien plus que le simple fait de ne pas porter de soutien-gorge ?
À la lumière de sa propre expérience, d’études scientifiques et sociologiques et de l’histoire, Gala Avanzi donne des clés pour se défaire des diktats et avancer vers un peu plus de liberté.
  • 220 pages - 142 x 204 mm
  • Broché
  • EAN : 9782081502024
  • ISBN : 9782081502024

Autour du livre

On en parle...

« Libérateur.»
ENTRE NOUS

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer