Nouveauté Sur le droit de mentir

Sur le droit de mentir

Édition avec dossier

    • Dossier : Marie-Hélène Laburthe-Tolra
En 1797, Emmanuel Kant et Benjamin Constant s’affrontent dans une controverse fameuse sur le problème – moral et politique – du droit de mentir. Être véridique est un principe qui doit guider notre conduite. Si Constant reconnaît le bien-fondé d’une telle exigence, il s’oppose à Kant sur son application : selon lui, il ne faut pas en faire une obligation absolue.
En donnant à lire une sélection de textes de Kant sur le mensonge et le devoir moral, les objections de Constant dans Des réactions politiques et la réponse de Kant dans D’un prétendu droit de mentir par humanité, cette édition permet d’examiner ce qui a pu être considéré comme la question du siècle : le rapport entre théorie et pratique.

En GF PHILO’, le texte de l’œuvre est donné à lire sur la page de droite. En regard, des extraits tirés d’autres œuvres viennent l’éclairer, le questionner, le prolonger.
  • 192 pages - 124 x 177 mm
  • Poche - Format poche
  • EAN : 9782080242945
  • ISBN : 9782080242945

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer